Follow:
Culture

Revue Livresque | Les enfants de Peakwood, de Rod Marty

Aujourd’hui j’inaugure avec vous un tout nouveau rendez-vous, une nouvelle série sur le blog, ma Revue Livresque! C’est quelque chose que j’avais envie de mettre en place depuis déjà longtemps mais sans oser… Alors maintenant c’est décidé, je me lance!  Sachez que ces billets seront disponibles uniquement en français pour les oeuvres lues dans cette langue. Je ferais des revues bilingues lorsqu’il s’agira de livres que j’aurais lu en version originale. En attendant pour ce premier billet j’ai eu envie de vous parler d’une lecture récente et plutôt mitigée:

Les enfants de Peakwood, de Rod Marty aux éditions Scrineo.

Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D’où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ? Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler? Félicitations, la mort vous offre une seconde chance?

Mon avis

Pour commencer je suis partie pleine de bonnes appréhensions pour cette lecture. Je n’en avais aucune attente particulière mais j’étais déjà conquise par la 4ème de couverture. C’est typiquement le genre d’histoire qui emballe mon imagination et qui me permet de construire tout un film dans ma tête pendant ma lecture. La plume de l’auteur se prête d’ailleurs particulièrement bien à ce jeu et j’ai pu très facilement imaginer le décor mis en place et l’atmosphère de la petite ville de Peakwood. L’histoire en elle même m’a beaucoup plu. J’ai totalement accroché à l’ambiance angoissante et mystérieuse, au folklore et à la thématique abordée. Malheureusement quelques petits accros sont venus “gâcher” mon plaisir pendant cette lecture…

La forêt de sapins au nord de Peakwood disparaissait presque sous les flocons et le filet de brouillard flottant juste au dessus.

Tout d’abord les personnages. Certains étaient intéressants et attachants mais dans l’ensemble ils étaient assez clichés, peu développés et surtout, trop nombreux. J’avais parfois besoin de quelques secondes pour resituer qui était qui et ça m’a un peu gêné au long du récit.
Ensuite j’ai eu un petit souci de rythme. L’ambiance était clairement propice au suspense mais à cause des nombreux découpages de scène, le rythme se trouvait un peu cassé à mon sens.

Enfin pour moi le dernier point négatif à été le language parfois très cru en ce qui concerne le sexe, dans un roman classé pour adolescent. Je suis pourtant très loin d’être prude et n’ai aucun souci avec des dialogues très crus et très sexe dans n’importe quel récit (au contraire je sais même les apprécier quand ils ont leur place). Mais là je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’il s’agissait d’une oeuvre destinée à un public jeune et certains passages m’ont un peu… décontenancée disons! J’ai trouvé que certaines situation était vraiment trop explicite et cru pour des adolescents, du moins à mon sens.

Le ciel, déjà presque noir en cette fin d’après-midi, n’avait rien de surprenant pour les gens vivant dans le coin. On n’habitait pas le Montana sans avoir l’habitude de passer la moitié de l’hiver dans l’obscurité.

Pour résumer mon avis est assez mitigé certes, mais j’ai tout de même trouvé que c’était un bon page turner. Malgré le rythme et les nombreux personnages à suivre, l’ambiance est là et l’histoire est intéressante. On a vraiment envie de savoir ce qu’il va se passer, et on est vraiment happé l’atmosphère un peu oppressante. Pour cela je le recommanderais volontiers… à un public de plus de 18 ans! 😉

Retrouvez toutes mes lectures en me rejoignant sur Goodreads!

Share on
Previous Post Next Post

You may also like

No Comments

Leave a Reply